miércoles, 21 de enero de 2009

LA TOUR EIFFEL

La Tour Eiffel

window.google_render_ad();
Elle ne passe jamais inaperçue, bien que celui qui l'édifia fût aussi petit qu'elle est grande. Elle suscita l'enthousiasme le plus vertigineux et les injures les plus basses. Mais elle défie la foudre, plie de 12 cm sous l'ouragan et ne rompt pas: le soleil revenu, elle grandit de 15 cm. Elle lança le « Journal parlé» avant de guider les avions et la police.
Le monde entier sait qu'il s'agit de la tour Eiffel.
En 1887, âgé de cinquante-cinq ans, Gustave Eiffel, ingénieur de l'École centrale des arts et manufactures, jouissait de la considération que procure une brillante carrière.
A son époque, l'idée d'élever une tour géante préoccupait les esprits depuis fort longtemps déjà, mais les ressources de la maçonnerie n'avaient jamais permis de réaliser ce rêve: la construction la plus haute du monde, la tour Mole Antonelliana, à Turin, ne dépassait pas 170 m de hauteur. La technique du métal allait modifier les données du problème.
En 1833, déjà, un ingénieur anglais avait conçu les plans d'une colonne en fonte ajourée de 1 000 pieds de haut (304,80 m), de 30 m à la base et de 3,60 m au sommet. Pour l'Exposition de Philadelphie, en 1874, deux Américains proposèrent de dresser un cylindre de fer de même hauteur, de 9 m de diamètre, maintenu par des haubans.
Le projet d'Eiffel, qui devait être le clou de l'Exposition universelle de 1889, était mieux étudié. De plus, son auteur acceptait les responsabilités de la construction dans des conditions de' prix et de délais déterminées. L'accord se fit avec les autorités responsables: Eiffel obtenait l'exploitation commerciale de la tour pour la durée de l'Exposition et la jouissance pendant vingt ans. Pour les fondations, l'ingénieur utilisa la technique de l'air comprimé et fit reposer chacun des quatre montants de la tour sur un socle cimenté de 26 m2 de surface et de 9 à 14 m de profondeur. Et la tour grandit dans le ciel de Paris: le premier étage (4) était dépassé en février 1888, le second (6) en septembre, le troisième (8) atteint en janvier 1889. Quand Gustave Eiffel envoya les couleurs, le 31 mars, l'entreprise avait nécessité plus de 5 000 feuilles de dessin d'atelier, 40 dessinateurs et calculateurs pendant deux 1 ans, 15 000 pièces métalliques environ assemblées par 1 2 500 000 rivets. L'ensemble pesait 7 000 t, ce qui est 1 minime: un modèle réduit fait au millième aurait 30 cm de hauteur et son poids serait de 7 g! Cetteé tonnante légèreté et l'élégance qui s'en dégage expriment parfaitement le génie d'Eiffel.
Le 10 juin 1889,23 202 personnes montèrent sur la tour, qui reçut 1 968 287 visiteurs dans l'année 1889, record qui n'a jamais été égalé depuis. Dans la foule qui rendait hommage à Eiffel, on,comptait des rois, des princes, des savants. Le succès 'de la tour n'a guère fléchi depuis: elle reçoit 1 600 000 visiteurs par an.
Mais la tour a toujours été plus qu'un simple objet de curiosité pour les promeneurs. Outre les enseignements précieux tirés de son édification même, de multiples travaux scientifiques y ont été exécutés. En 1898, Du cretet réalise la liaison radio-électrique entre la tour et le Panthéon. Dans les premières années du XX., le général Ferrié communique par télégraphie sans fil avec les fortifications de l'est de la France et avec des navires de guerre.
En 1908, une station radio-militaire est installée. On y crée après 1918 la Radiodiffusion française. Un phare pour avions, établi en 1947, modernisé en 1952, atteint une portée de 180 km. La tour a également inspiré les peintres Dufy, Utrillo, Delaunay, qui l'ont fixée sur la toile; les écrivains Aragon, Breton, Apollinaire, Cocteau, qui l'ont célébrée en vers et en prose; les cinéastes, qui, comme René Clair, l'ont adoptée. Quand
Eiffel affirmait, en 1887, que « le premier principe de l'esthétique archi tecturale est que les lignes essentielles d'un monument soient déterminées par la parfaite appropriation à sa destination », il ne se doutait pas des multiples usages auxquels son chef-d'œuvre était déjà promis!
DESCRIPTION DE LA TOUR :
1/ Pilier sud: escalier ( 1650 marches); centrale hydraulique.2/ Pilier nord: ascenseur électrique.3/ Piliers est et ouest: ascenseurs hydrauliques.4/ 1er étage (57 m) : ouvert de 10 h à 23 h toute l'année.5/ Restaurant avec bar et salon de thé.6/ 2e étage (115 m) : ouvert de 10hà23 h toute l'année.7/ Restaurant, grill room, bar.8/ 3e étage (276 m) : ouvert de 10 h à 17 h 30; fermé de novembre à mars.9/ Sommet: antenne de télévision.
Page partenaire - Vous aimez ce site, voulez participer à son expention sur le web ou désirez utiliser nos photos ?contact@pariseiffel.com pour créer un liens réciproque en notre site et le votre.Pour trouver des hotels hotel parisParis thématique - Paris Hotels - Paris Hotel
function flash(tag) {
document.write(tag);
}
Paris
TOUR EIFFEL
Published on: 2008-09-30


Monument incontournable de la capitale, la Tour Eiffel culmine à 324m de hauteur pour un poids total de 10 000 tonnes. Réalisée en 2 ans, 2 mois et 5 jours, elle fut érigée à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889. On peut y accéder par escalier ou par ascenseur : au 1er étage, retrouvez les boutiques et le restaurant Altitude 95 et son décor à l'aspect d'un dirigeable; au 2e, laissez-vous tenter par un repas gastronomique au très célèbre restaurant Jules Verne, à 125m au-dessus du sol; enfin au 3e étage, côtoyez les nuages et profitez d'une vue exceptionnelle à 360° ! Champ de Mars 75007 PARIS Métro : Bir Hakeim RER : Champ de Mars-Tour Eiffel Bus : 42, 69, 72, 82,87 tel : 01 44 11 23 23 fax : 01 44 11 23 22 Source: allparisnews.com
Les Cocottes
Published on: 2008-09-24
Restaurant



Le Chef Christian Constant a maintenant 4 établissements rue Saint-Dominique. C'est en juin 2007 qu'il ouvre « Les Cocottes », après « Le Violon d'Ingres » situé juste à côté. Le principe est simple : la majorité des plats sont cuisinés et servis en cocotte Staub. L'utilisation de cocottes en cuisine est tout aussi appréciée par les chefs que par les amateurs avertis. Pieds de porc aux pommes de terre mijotés dans une crème de veau, saucisses, églefin rôti aux haricots blancs autant de plats mitonnés délicieux. Les douces saveurs de la mousse au chocolat, des crumbles et autres délices sont exquises et se laissent déguster avec bonheur. La décoration design et un éclairage lumineux situé au plafond rend la salle du restaurant tout en longueur très agréable. Assis sur de hauts tabourets, on est servi directement à un grand comptoir. Ouvert du matin au soir, le restaurant les Cocottes est une belle adresse pour ceux qui veulent manger bien et vite, en duo ou en solo. Les Cocottes Adresse : 135, rue Saint Dominique 75007 Quartier : Tour Eiffel Tél : 01 45 50 10 31 Métro : Ecole Militaire ligne 8 Puis 3 minutes de marche Ouvert : de 8h à 22h30 sans interruption - tous les jours de la semaine Budget : Entrées de 6 à 9 Plats de 12 à 15 Desserts de 6 à 7 Source: cahierdeparis.fr
Bellota
Published on: 2008-09-18
Restaurant
'-->


Le jambon ibérique est un jambon fumé d'Espagne, souvent considéré comme le roi des jambons. Le meilleur de tous est le Bellota. Il tient son nom du mot bellota qui veut dire « gland » en Espagnol : cette variété de jambon provient de porcs exclusivement nourris avec des glands de chêne. Ces jambons sont séchés et fumés pendant 30 à 42 mois. Passez par la rue Jean Nicot où se trouve le Bellota-Bellota ! Vous y goûterez ce jambon. Avancez dans la boutique où sont suspendus de nombreux jambons prêts à être découpés, pour accéder à un petit espace aménagé en restaurant. Tout en parcourant le menu, vous grignoterez des olives ou du saucisson, et votre regard se portera naturellement avec gourmandise sur les tables voisines car les assiettes sont très généreusement garnies de tranches très fines de jambon. Une petite bougie est placée sous ces assiettes pour chauffer légèrement la graisse et la faire fondre dans la chair, ce qui augmente considérablement la délicieuse saveur du jambon. Vous pourrez commander une très belle assiette pour la déguster à deux, pour 38 . Pensez à goûter aux excellents tapas préparés avec des produits frais de qualité, comme les oignons verts ou les poivrons rouges marinés. Ouvert sans interruption, le Bellota-Bellota est une étape gourmande pour tout moment de la journée. Bellota Adresse : 18, rue Jean Nicot 75007 Quartier : Tour Eiffel Tél : 01 53 59 96 96 Métro : La Tour Maubourg ligne 8 Puis 4 minutes de marche Ouvert : Lundi au vendredi de 11h à 23 h Samedi de 10 h à 23h30 Fermé : Dimanche Budget : Menu comprenant l'apéritif, le plat et une boisson (café ou thé) à 26 Assiette garnie d'un assortiment de jambon Bellota de 24 à 38 Tapas de 6 à 15 Web : www.bellota-bellota.comSource: cahierdeparis.fr
La Grande Arche
Published on: 2008-08-26
Sightseeing
'

Les travaux ont débuté en 1983, après le concours Tête Défense, pour prolonger l'historique de Paris qui va du Louvre en passant par l'obélisque de la place de la Concorde puis l'Arc de Triomphe. Elle est inaugurée en juillet 1989, année du biencenaire de la Révolution et à l'occasion du sommet du G7. Des ascenseurs panoramiques uniques au monde, tout en verre, vous permettent d'accéder sur le Toit : découvrez ainsi une des plus grandes réalisations de l'architecture contemporaine. A 110m de haut, vous pourrez admirer une vue exceptionnelle sur l'axe historique de Paris (du Louvre, aux Tuileries, de la place de la Concorde au Champs Elysées), sans oublier l'axe Tour Eiffel Tour Montparnasse, à partir du belvédère extérieur.Source: allparisnews.com
Le Panthéon
Published on: 2008-08-26
Sightseeing


Au sommet de la Montagne Sainte-Geneviève, au milieu du quartier latin, des écoles et des universités, le Panthéon domine tout Paris. Durant presque tout le 19ème siècle, bien avant la Tour Eiffel, le Sacré-Coeur de Montmartre ou la Tour Montparnasse, le Panthéon était le premier monument qu'apercevait le provincial ou l'étranger arrivant à Paris, celui d'où il pouvait admirer toute la ville dans une vue unique, complète et pour tout dire exceptionnelle. La Basilique Sainte-Geneviève devenue Panthéon sous la Révolution française, tantôt phare, tantôt caverne constitue un ensemble magistral de l'architecture de la fin du 18ème siècle, tout autant qu'un emblème et un témoin toujours vivants de l'Histoire de France depuis plus de 250 ans.Source: allparisnews.com
no HTML