viernes, 25 de diciembre de 2009

Région naturelle de France.

Région naturelle de France
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Image radar de la France vue depuis la navette spatiale, par la NASAUne région naturelle de France, ou encore pays traditionnel (provenant du mot latin pagus), est une région d'étendue souvent limitée (quelques dizaines de kilomètres) ayant des caractères physiques homogènes (géomorphologie, géologie, climat, sols, ressources en eau, etc.) associés à une occupation humaine également homogène (perception et gestion de terroirs spécifiques, développement de paysages et d'une identité culturelle propres).

Ces pays ont été à la fois reconnus et inventés par les géographes[1], par les érudits locaux[2] et par les anciennes populations rurales, notamment depuis le XVIe siècle[3]. Ils peuvent également prendre racine dans la longue histoire d'un fief féodal[4].

Sommaire [masquer]
1 L'héritage historique
2 La réalité contemporaine des pays traditionnels
3 Un renouveau de la notion de pays/région naturelle
4 Liste des régions naturelles de France
4.1 Combien de régions naturelles en France ?
4.2 Alsace
4.3 Aquitaine
4.4 Auvergne
4.5 Bourgogne
4.6 Bretagne
4.7 Centre
4.8 Champagne-Ardenne
4.9 Corse
4.10 Franche-Comté
4.11 Île-de-France
4.12 Languedoc-Roussillon
4.13 Limousin
4.14 Lorraine
4.15 Midi-Pyrénées
4.16 Nord-Pas-de-Calais
4.17 Normandie (Haute et Basse-Normandie)
4.18 Pays de la Loire
4.19 Picardie
4.20 Poitou-Charentes
4.21 Provence-Alpes-Côte d'Azur
4.22 Rhône-Alpes
5 Voir aussi
6 Notes
7 Liens externes


L'héritage historique [modifier]
De nombreuses régions naturelles de France ont pu correspondre à une limite politique au Moyen Âge, héritée des pagi gallo-romains (et parfois, à travers eux, du territoire d'un peuple gaulois ou au rayonnement d'une ville sur son arrière pays. À terme les régions naturelles, confondues avec le pouvoir politique qui les administrait, ont pu donner leur nom à une entité beaucoup plus vaste. Ceci implique des confusions parfois profondes : la même appellation désignant souvent des espaces très différents et parfois sans rapport avec le « pays » qui porte ce nom (la région naturelle, sa zone d'influence historique plus ou moins pérenne, ses éventuels avatars administratifs). Les exemples sont nombreux :

le pays de France a étendu son nom à la France,
l'Artois (pays d'Arras) et le Comté d'Artois,
le Hainaut (qui était à l'origine limitée à la vallée de la Haine) désigne des entités historiques et une province administrative de Belgique),
etc.

La réalité contemporaine des pays traditionnels [modifier]
Les limites administratives actuelles ne coïncident que très exceptionnellement avec une région naturelle. De plus, la part culturelle et les héritages historiques qui influent sur la perception d'une région « naturelle » rendent parfois délicate une définition précise de chaque pays, en particulier en l'absence d'un déterminisme physique fort. La perception d'un espace vécu et partagé par ses habitants tend à s'effacer avec l'uniformisation des modes de vies, l'urbanisation, la mécanisation de l'agriculture, l'attraction de métropoles régionales. Les régions naturelles n'en restent pas moins une réalité tangible, parfois prépondérante, à travers les ressources et les contraintes naturelles, les terroirs, les paysages, les toponymes, l'architecture traditionnelle, la gastronomie, les identités locales.

Un renouveau de la notion de pays/région naturelle [modifier]
Munis d'une identité physique et culturelle plus ou moins affirmées, les régions naturelles de France sont un espace perçu et vécu par leurs habitants, mais souvent avec des limites incertaines et sans reconnaissance administrative. Leur échelle est cependant souvent pertinente et adaptée à l'aménagement du territoire, aussi la notion de région naturelle et de pays traditionnel est-elle désormais prise en considération à travers la LOADTP (Loi d'Orientation de l'Aménagement Durable du Territoire) qui définit des pays (aménagement du territoire) ayant des projets spécifiques. Attention cependant aux confusions, car les pays (loi Voynet), tout en reprenant parfois un nom identique, sont de nature différente et ne reprennent pas exactement les mêmes limites, par exemple pour le Pays de Bray et le Pays de Bray (loi Voynet). Les noms donnés aux pays de la loi Voynet peuvent induire en erreur en laissant penser qu'ils regroupent les communes des anciennes provinces historiques et culturelles. Si cela est vrai pour la majorité des communes, la délimitation et bien souvent la dénomination de ces pays administratifs ne tiennent pas compte des limites historiques. Il s'agit en fait d'une délimitation qui suit les limites des cantons.

Liste des régions naturelles de France [modifier]
Combien de régions naturelles en France ? [modifier]
Bénédicte et Jean-Jacques Fénié[5] en dénombrent 546 (du Pays d'Auch aux Yvelines). La notion relativement floue du Pays/Région naturelle limite la possibilité d'établir une liste précise. Différentes entités, tout aussi pertinentes les unes que les autres mais avec des critères ou un point de vue différents, sont susceptibles de se chevaucher sur le même espace géographique.

Alsace [modifier]

Les régions naturelles alsaciennesArticle détaillé : Géographie de l'Alsace.
L'Alsace bossue
Le Grand Ried
La Forêt d'Haguenau
Le Pays de Hanau
La Hardt
Les Hautes-Vosges
Le Kochersberg
L'Ochsenfeld
L'Outre-Fôret
Le Sundgau
Le Jura Alsacien
Les Vosges Centrales
Les Vosges du Nord
[Enrouler]v · d · m Les différents départements et pays d’Alsace
Basse-Alsace (Unterelsass)
Bas-Rhin Alsace centrale · Alsace du Nord · Bruche-Mossig-Piémont · Saverne, Plaine, Plateau ·
Strasbourg et environs
Haute-Alsace (Oberelsass)
Haut-Rhin Grand Pays de Colmar · Pays Thur Doller · Région mulhousienne · Rhin-Vignoble-Grand Ballon ·
Saint-Louis et Trois Frontières · Sundgau
Régions naturelles Alsace bossue · Grand Ried · Forêt de Haguenau · Pays de Hanau · Hardt · Hautes-Vosges · Kochersberg · Ochsenfeld · Outre-Forêt · Sundgau · Jura Alsacien · Vosges Centrales ·
Vosges du Nord

Aquitaine [modifier]
Haut Agenais
Aguais
Airais
Albret
Armagnac
Pays basque (Basse-Navarre, Labourd, Soule)
Bazadais
Béarn
Bergeracois
Blayais et Bourgeais
Pays de Born
Brulhois
Pays de Buch
Chalosse
Double et Landais
Entre-deux-Mers
Gabardan
Gosse
Graves
Haute Lande Girondine
Grande Lande
Libournais
Maremne
Marensin
Marmadais
Médoc
Nontronnais
Pays de Marsan
Pays d'Orthe
Périgord central
Périgord noir
Petites Landes (Pays de Marsan, Pays de Tartas)
Ribéracois
Pays de Serres
Seignanx
Tursan
Val d'Agenais
Auvergne [modifier]

Pays traditionnels d'AuvergneArtense
Bocage bourbonnais
Brivadois
Monts du Cantal
Carladez
Cézallier
Châtaigneraie
Combrailles (Combraille auvergnate, Combraille limousine)
Monts Dore
Limagnes (Grande Limagne, Petites Limagnes)
Limagne bourbonnaise
Livradois
Mauriacois
Margeride
Montagne bourbonnaise
Planèze
Sologne bourbonnaise
Velay
Bourgogne [modifier]
Autunois
Auxerrois
Auxois
Avallonais
Bourbonnais
Bresse
Brionnais
Chalonnais
Charolais
Châtillonais
Dijonnais
Mâconnais (Clunisois, Pays de Tournus)
Morvan
Nivernais (Bazois)
Pays d'Othe (Jovinien, Florentinois)
Puisaye
Sénonais
Tonnerrois
Bretagne [modifier]

Pays traditionnels de Bretagnele Léon
le Trégorrois
la Cornouaille
le Vannetais ou Broërec
le pays de Saint-Brieuc ou Goëlo-Penthièvre
le pays de Saint-Malo
le pays de Dol
le pays rennais
le pays Nantais
Centre [modifier]
Beauce
Blaisois
Boischaut-Nord
Boischaut-Sud
Brenne (Blancois)
Champagne berrichonne
Champeigne tourangelle
Drouais
Forêt d'Orléans
Gâtine de Loches
Gâtine tourangelle
Pays-Fort (Sancerrois, Val de Loire)
Petite Beauce
Perche
Pithiverais
Plateau de Saint-Maure
Région de Tours (Val de Loire tourangeau, Basse vallée du Cher, Champeigne, Chinonais, Pays d'Amboise, Pays de Bourgueil, Pays de Langeais, Véron)
Richelais
Sologne
Thymerais
Val de Germigny
Val de Loire orléanais
Vendômois
Vaux du Loir
Varennes ligériennes
Véron
Champagne-Ardenne [modifier]
Apance-Amance
Ardenne (Crêtes préardennaises)
Argonne
Barrois
Bassigny
Champagne crayeuse
Chaumontais
Côte de Bars
Langrois
Nogentais
Pays d'Othe
Perthois (Pays du Der)
Porcien
Vallage
Corse [modifier]
Balagne
Cap Corse
Castagniccia
Cortenais
Deux-Sévi
Marana
Nebbio
Niolo
Plaine d'Aléria
Région d'Ajaccio
Région de Porto-Vecchio
Sartenais (Alta Rocca)
Franche-Comté [modifier]
Pays de Belfort
Bresse
Région de Besançon
Dolois
Grandvaux
Pays de Gray (Chantinois, Dampierrois)
Haut-Doubs (Plateau de Maîche-Le Russey, Pays de Morteau)
Haut-Jura
Pays de Lure
Pays de Montbéliard
Petite Montagne
Revermont
Pays de Vesoul
Vignoble
Vosges saônoises
Île-de-France [modifier]
Brie (Brie française, Brie boisée, Brie humide, Brie centrale, Montois, Brie champenoise, Brie laitière, Brie des étangs, Brie d'Esternay)
Pays de France
Gâtinais
Goële
Hurepoix
Mantois
Multien
Parisis
Pays d'Yvelines
Valois
Vexin français
Languedoc-Roussillon [modifier]
Aspres
Aubrac
Biterrois
Capcir
Carcassès
Cerdagne
Cévennes
Conflent
Corbières
Costières
Espinouse (Montagne noire)
Fenouillèdes
Garrigue
Lodévois
Margeride
Minervois
Montpelliérais (Pays de Thau)
Narbonnais
Pays de Sault
Pays du Razès
Roussillon
Vallespir
Limousin [modifier]
Basse Marche
Gorges de la Dordogne
Haute Marche (Boussacois, Dunois)
Montagne limousine (Pays d'Eymoutiers, Pays de Saint-Léonard)
Plateau de Millevaches
Bassin de Brive
Monts d'Ambazac
Monts de Blond
Pays des Feuillardiers
Xaintrie
Lorraine [modifier]
le Barrois
les Côtes de Meuse
les Côtes de Moselle
les Hautes Vosges (Pays de Saint-Dié)
le Lunévillois
la Moselle-Est
le Pays de Bitche (Pays de Sarreguemines)
le Pays de Nancy
le Pays de Neufchâteau
le Pays de Pont-à-Mousson (La Haye)
le Pays de Sarrebourg
le Pays de la Nied
le Pays des étangs
le Pays messin
le Pays-Haut (Pays de Montmédy)
le Plaine sous-vosgienne
le Saintois, autour de Vézelise (Sud de Nancy)
le Saulnois
le Thionvillois
le Toulois - qui comprend une partie des côtes de Meuse.
le Val de Meuse
le Vermois, au Sud de Nancy
la Vôge
le Warndt
la Woëvre
le Xaintois, partie vosgienne du Saintois
Midi-Pyrénées [modifier]
Aganaguès
Albigeois
Astarac
Aubrac
Baronnies des Pyrénées
Bas-Armagnac
Bassin de Decazeville-Aubin (Pays de Montbazens)
Bigorre
Bouriane
Castrais
Causses du Quercy
Comminges (Barousse, Luchonnais)
Condomois
Couserans
Donezan
Fezensaguet
Frontonnais
Gaillacois (Grésigne)
Gimoès
Grands Causses (Larzac)
Haut-Adour
Lacaunais (Montredonnais)
Lauragais
Lavedan
Lévézou (Lagast)
Limargue
Lomagne
Magnoac
Montagne noire
Montalbanais
Pays d'Auch
Pays de Conques
Pays de Foix
Pays de Gaure
Pays de Rivière-Basse
Pays de Rivière-Verdun
Pays d'Olmes
Pays ruthénois
Pays toulousain
Plaine d'Ariège
Pédaguès
Quercy
Sabarthès
Saint-Affricain
Savès
Ségala
Sidobre
Terrefort
Vallée d'Aure
Vallon de Marcillac
Viadène
Vicdessos
Volvestre
Nord-Pas-de-Calais [modifier]

les régions du Nord-Pas-de-Calais (principalement d'après Jules Gosselet) et indication des trois grandes régions historiques, aux frontières variables dans le temps (Flandre, Artois et Hainaut)Depuis les travaux du géologue Jules Gosselet au XIXe siècle, deux grands ensembles de régions naturelles sont distingués dans le Nord-Pas-de-Calais : le «Bas-Pays» constitué de plaines et de collines aux reliefs doux et le «Haut-Pays» dont les reliefs sont mieux marqués (plateaux crayeux, reliefs pré-ardennais et boutonnière du Boulonnais...). Des propositions cartographiques de Jules Gosselet, seule la région Nervie, désignant (d'après l'ancienne civitas des Nerviens) la région entre l'Escaut et l'Avesnois n'a guère été réutilisée bien qu'elle lève l’ambiguïté géographique du terme Hainaut.

La limite entre le Haut et Bas-Pays, reprise par le géographe Jean Sommé, est pertinente tant en géographie physique qu'humaine, elle constitue la limite septentrionale du bassin parisien.

régions du Bas-Pays :
Audomarois
Calaisis
Flandre française (regroupant d'ouest en est le Blootland, le Houtland, la Plaine de la Lys)
Hainaut (sens strict, c’est-à-dire vallée de la Haine, la région historique étant plus vaste et hétérogène)
Houtland
Mélantois
Pévèle
Plaine de la Scarpe
Plaine de la Lys
Vallée de la Haine
Weppes
régions du Haut-Pays :
Artois (région naturelle)
Avesnois
Boulonnais
Montreuillois
Plateau de Licques
Plateau de Fruges
Ternois
Thiérache
Val de Sambre
régions de transition entre Haut et Bas-Pays
Cambrésis
Douaisis
Gohelle
Ostrevent
Normandie (Haute et Basse-Normandie) [modifier]
Avranchin
Bessin
Bocage virois
Campagne d'Alençon
Campagne d'Argentan
Campagne de Caen
Campagne de Falaise
Campagne du Neubourg
Campagne de Saint-André (ou d'Évreux)
Perche
Cotentin
Domfrontais
Hiémois
Lieuvin
Mortainais
Pays d'Auge
Pays de Bray
Pays de Caux
Pays d'Houlme
Pays d'Ouche
Roumois et Marais Vernier
Suisse normande
Vexin normand
Pays de la Loire [modifier]
Alpes mancelles
Baugeois
Bocage mayennais
Bocage vendéen (Pays de Brem, Haut-Bocage)
Calaisien
Craonnais
Maine angevin
Marais breton
Marais poitevin
Marais vendéen (Île d'Yeu, Île de Noirmoutier)
Mauges
Mayenne angevine
Pays de Laval
Pays d'Olonne
Pays manceau (Pays de Sablé)
Plaine vendéenne
Saosnois
Saumurois
Segréen
Talmondais
Val d'Anjou
Picardie [modifier]
Amiénois
Beauvaisis
Clermontois
Laonnois
Marquenterre (Baie de Somme)
Noyonnais
Orxois
Ponthieu
Santerre
Soissonnais
Tardenois
Thelle
Thiérache
Valois
Vermandois
Vimeu
Poitou-Charentes [modifier]
Angoumois
Aunis (Île de Ré)
Bocage bressuirais
Charente limousine
Châtelleraudais
Chauvinois
Civraisien
Cognaçais
Gâtine
Haute Saintonge
Loudunais
Mellois
Mirebalais
Montmorélien
Montmorillonnais
Niortais
Pays de Lusignan et Vouillé
Pays d'Horte et Tardoire
Poitevin
Rochefortais
Royannais (Île d'Oléron)
Ruffécois
Saintonge romane
Thouarsais
Provence-Alpes-Côte d'Azur [modifier]
Briançonnais
Camargue (Petite Camargue)
Centre-Var (Brignolais)
Champsaur
Comtat Venaissin
Crau
Dévoluy
Dracénois
Embrunais
Esterel
Gapençais
Haut-Var (83)
Haute Vallée du Var (06)
Marseillais (Étang de Berre)
Massif des Maures
Pays d'Aigues
Pays d'Aix
Pays d'Apt
Pays d'Arles
Pays Dignois
Pays de Fayence
Pays de Forcalquier
Pays de Grasse
Pays de la Vésubie
Pays de Manosque
Pays de Sault
Pays du Buëch
Pays du Verdon
Pays niçois
Pays vençois (Vençois, Pays d'Antibes, Pays de Cannes)
Plateau de Valensole
Préalpes de Digne (Haut Verdon)
Queyras
Sisteronais
Toulonnais
Valgaudemar
Vallée de la Roya
Vallée de la Tinée
Vallée de l'Ubaye
Rhône-Alpes [modifier]
Baronnies
Bas-Vivarais
Beaufortin
Beaujolais
Boutières
Bresse
Bugey
Chablais savoyard
Chambaran
Diois
Dombes
Drôme provençale
Faucigny (Vallée de l'Arve)
Forez
Genevois (Albanais, Aravis, Massif des Bornes)
Grésivaudan (Belledonne, Chartreuse)
Haut-Vivarais (Pilat)
Isle Crémieu
Monts du Lyonnais
Massif du Vercors (Royans)
Maurienne
Oisans (Matheysine, Valbonnais-Beaumont)
Pays de Gex
Revermont (Rhône-Alpes et Franche-Comté)
Roannais (Pays de Charlieu)
Savoie Propre (Bauges, Beaufortain, Chautagne, Combe de Savoie, Entremonts, Avant-pays savoyard ou Petit-Bugey)
Tarentaise
Terres froides (Bièvre-Valloire)
Tricastin
Trièves
Valdaine
Valentinois
Voir aussi [modifier]
Site naturel | Terroir | Cru
Pays (France)
Anciennes provinces de France
Notes [modifier]
↑ et en particulier par l'école de Vidal de la Blache
↑ la définition de pays peut être issu des travaux d'une société savante locale ou d'érudits locaux (le Chinonais étudié par les Amis du Vieux Chinon ou le Lochois décrit dans les travaux de l'érudit local Jacques-Marie Rougé et illustré par le musée du terroir à Loches).
↑ voir par exemple : Schweitz, Aux origines de la France des pays : Histoire des identités de pays en Touraine (XVIe - XXe siècle), Paris, L’Harmattan, 2001
↑ par exemple le Vendômois
↑ Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Dictionnaire des pays et provinces de France, Éditions Sud-Ouest, 2000, 349 pages (ISBN 2-87901-367-4)
FUENTE:WIKIPEDIA.ORG